Recommander Imprimer

Haut Doubs / Voie verte : Pourquoi la justice a t'elle dit non au projet du Conseil Général ?

manif voie verte diffsiteEn fin de semaine dernière, le tribunal administratif de Besançon annulait le projet de voie verte autour du lac Saint Point. Ce dernier le juge « trop coûteux, peu sécurisé et peu attractif ». Du coup, il ne lui reconnait pas l’utilité publique. Son coût serait supérieur de 40% à la moyenne des autres voies vertes françaises. Rappelons que le projet, dont le montant est estimé à 13 millions d’euros, soit 1,1 million d’euros au kilomètre, ne devait relier qu’une partie du lac. Soit 11 kilomètres, entre Oye et Pallet et Malbuisson.

 

Si le coût est un argument avancé par la justice, la sécurité est également pointée du doigt. Les aménagements prévus, l’adaptation de la circulation routière par des limitations de vitesse et des réductions de voies et le partage de voies dans la traversée des villages n’ont pas convaincu le tribunal.

 

Tout comme son attrait touristique. La justice émet un avis réservé sur le poids économique de cette initiative. La semaine dernière, dans un communiqué de presse, le Conseil Général et la Préfecture du Doubs avaient annoncé qu’ils laissaient la possibilité de faire appel de cette décision.

Bourse