Recommander Imprimer

General Electric va supprimer 600 emplois en France

 

General Electric (GE) va supprimer au total quelque 600 postes en France, via des plans de restructurations lancés ces derniers mois dans différentes entités, la filière finance étant la plus touchée avec quelques 400 postes menacés.

 

«Nous avons recensé 620 postes qui vont disparaître d’ici à la fin de l’année ou au cours du premier semestre de l’année prochaine», a indiqué à l’AFP un syndicaliste membre du Comité de groupe de GE France, un nombre que la direction a qualifié de «proche de la réalité».

 

En Franche Comté, 115 salariés de Bourogne et Belfort, où se trouve le siège européen de la firme, sont concernés. Il s’agit d’un plan de réajustement des effectifs de « Power & Water ».  

Bourse